Depuis longtemps, l'idée que les différentes pratiques (loisirs, sportive, quotidienne, utilitaire) du vélo sont étanches apparaît comme une évidence.
On admet ainsi sans difficulté que le « cycliste du dimanche » qui utilise le vélo pour ses loisirs et se promène avec ses enfants ou roule avec ses copains sur une boucle locale, celui qui s'entraîne au quotidien en vue de courses sur route auxquelles il participe régulièrement, ou encore celui qui joue à l'équilibriste sur une piste de VTT, ne se confondent guère avec celui qui se sert de son vélo comme mode de déplacement pour aller de son domicile à son travail ou faire ses courses.
Il n'est pas exclu cependant que la réalité soit plus complexe et/ou évolutive. La Coordination interministérielle pour le développement de la marche et de l'usage du vélo s'interroge donc sur l'existence d'une certaine « porosité » des pratiques. Il s'agit également d'apprécier un éventuel effet d'entraînement d'une pratique sur une autre.
Dans cette optique, un questionnaire a été mis au point avec l'appui du Cerema. Il est concis mais devrait permettre d'éclairer certaines questions, notamment : la pratique de la balade à vélo entraîne-t-elle un usage utilitaire ? Si c'est le cas, dans quelles proportions ? A l'inverse, la pratique du vélo utilitaire se traduit-elle par de nouveaux licenciés dans les clubs sportifs ? Et à quelle hauteur ? Merci de répondre à ce questionnaire en suivant le lien ci dessous

 


Télécharger
Sauvons plus de vie sur nos routes.
Dossier de presse 9 janvier 2018 Comité interministériel de la sécurité routière.
dossier_de_presse_-_comite_interminister
Document Adobe Acrobat 3.4 MB


La Charte des organisations FFCT

Les manifestations de cyclotourisme, ouvertes à tous les pratiquants (licenciés et/ou non licenciés) doivent, répondre à plusieurs critères qualitatifs...

Télécharger
CHARTE DES ORGANISATIONS.PDF
Document Adobe Acrobat 117.9 KB



La semaine dernière, un de nos collègues de club a été victime d’une chute.
Il s’en est - relativement - bien tiré, très probablement grâce à son casque. 
Car celui-ci a dû absorber une bonne partie de l’énergie du choc, jugez vous-même de l’état sur les photos…
Donc, on n’oublie pas de le porter à chaque sortie, il faut également :
- Un casque à sa taille,
- Un bon positionnement : Pas sur le front ou sur la nuque,
- Une fixation bien serrée : Un casque qui bouge risque d’être inutile,
Et on recommande souvent de le changer avant 5 ans (et avant en cas de chute, même sans dégât apparent)                                 04/04/2017


Les priorités de la FFCT : La santé et La sécurité

 vidéos qui rappellent certains principes : la pratique en groupe, l'éducation routière,

l'équipement, circuler en ville, l'angle mort, les pistes cyclables, l’entretien.

 

La distance est peu significative en elle-même ; Elle dépend beaucoup de paramètres

tels que la météo et la difficulté du parcours...

Doser son effort et en parler à son généraliste... Encore des vidéos


INFOS SÉCURITÉ 2015

Télécharger
Fiche d'Analyse et d'Identification des dangers des Anomalies des Infrastructures Routières
Lorsque vous constatez des anomalies sur la route, comme le dit le titre de la fiche, vous pouvez remplir le formulaire, l'enregistrer sur votre ordinateur puis l'envoyer en pièce jointe à Bernard Perriot, délégué sécurité du Codep, <familleperriot@orange.fr> qui fera remonter l'information aux instances supérieures afin d'y remédier.
FAIDAIR_New_CODEP77.pdf
Document Adobe Acrobat 794.0 KB
Télécharger
Guide_utilisation_fiches_FAIDAIR.pdf
Document Adobe Acrobat 707.4 KB

DÉCLARATION D'ACCIDENT FFCT EN LIGNE

Se connecter sur  www.ffct.org

Cliquer sur Espace fédéral (onglet gris dans le demi cercle)

Indiquer votre code utilisateur et votre mot de passe, visible en haut du document licence "valider".

Cliquer sur déclaration de sinistre, elle est pré remplie, suivre les indications terminer par "confirmer"

Deux accusés de réception sont envoyés, un à l'assuré et l'autre au club.

BILAN DES ACCIDENTS DE 2014

Infrastructures Type de voie Caractéristiques Causes
63% sans objet 71% route 50 % en ligne droite 54% inattention
13% chaussée glissante 12% chemin 18% sans objet 36% infrastructure
10% revêtement défectueux 10% rue 15% virage 10% Météo
6% gravillons 8% piste cyclable 7% intersection 5% Mécanique
    7% rond point 2% Malaise

Les informations peuvent être incomplètes, les causes multiples ou liées...

Mais pour résumer, la plupart des accidents sont survenus sur une route, en ligne droite sans défaut apparent d'infrastructure, durant un instant d'inattention et en absence d'autre véhicule dans un groupe de cycliste ou cycliste seul.

Ne rentrent pas dans les statistiques, les "presque-accidents"quand on est passé tout près du dérapage, de l'accrochage en groupe, de la voiture vue un peu tard etc...

Sans se culpabiliser à l'excès, même si l'environnement n'est pas toujours favorable, notre sécurité est avant tout sous notre propre responsabilité.                                            


RÉUNION DES CORRESPONDANTS SÉCURITÉ

Télécharger
Info sec Déc 2014.pdf
Document Adobe Acrobat 90.5 KB
Télécharger
Info sec juin 2014.pdf
Document Adobe Acrobat 118.3 KB
Télécharger
réunion santé 11-10-2013.pdf
Document Adobe Acrobat 97.2 KB

RÉUNION CONSEIL GÉNÉRAL CLUBS

Télécharger
Réunion CG 77 - clubs 17-10-14.pdf
Document Adobe Acrobat 69.1 KB